Cornouiller sanguin ― Cornus sanguinea

Il doit son nom à la couleur rouge sang de ses feuilles à la fin de l’été autant qu’à celle ses jeunes branches exposées à la lumière du soleil.

Il s’appelle « cornouiller » parce que son bois est dur comme de la corne, et « sanguin » parce que l’écorce de ses branches se colore en rouge, du côté lumière surtout. Son feuillage prend également une couleur automnale rouge sang. Cet arbuste atteint 3 à 4 m de hauteur.

Les feuilles sont largement elliptiques et se terminent en pointe courte au sommet. Notons, comme signe distinctif caractéristique, les trois à quatre paires de nervures arquées vers le sommet.

Les fleurs sont groupées en ombelles terminales blanches, très décoratives. Sur chaque petite fleur nous observons quatre pétales et quatre étamines entourant le pistil.

Les fruits du cornouiller sanguin sont mûrs en octobre. Ce sont des baies d’un bleu presque noir, de goût amer, vénéneuses.

Habitat. La sanguine vit dans les haies, en bordure de forêt et même dans les sous-bois assez humides. Elle supporte l’ombre, mais aime les sols meubles et de bonne qualité.

Remarque: Un proche parent de la sanguine est le cornouiller mâle (Cornus mas). Il donne de beaux fruits rouges, un peu acides, mais comestibles (les « grenioles »). Chez nous, cette espèce est plantée.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora