Sorbier des oiseleurs ― Sorbus aucuparia

Ses fruits rouge-orangés, les sorbes, sont particulièrement appréciés des oiseaux mais sont toxiques pour nous lorsqu’ils sont crus.

C’est souvent un petit arbre, pouvant atteindre une hauteur de 15 m. Il est également buissonnant, en montagne surtout. Son écorce est grise et lisse ; sur les troncs plus âgés, elle s’exfolie en plaques.

Ses feuilles se composent de 9 à 15 folioles dentées, elliptiques. Elles sont
vert-foncé dessus, gris-vert dessous.

Les fleurs, blanches ou crème, sont groupées en beaux corymbes. L’odeur
qu’elles dégagent est plutôt désagréable.

Les fruits, les sorbes, renferment trois graines (tribu des pommiers). A maturation, en septembre, les sorbes prennent une belle teinte rouge corail,
donnant alors à la plante un aspect très décoratif. Les fruits du sorbier sont parfois considérés comme non comestibles, voire toxiques. Mais, quoique amers, ils peuvent servir à la préparation de très bonnes gelées (les graines doivent être jetées).

Habitat. Chez nous, le sorbier des oiseleurs est surtout un arbre de
montagne qui se plaît à moyenne altitude. Il aime la lumière et résiste au
froid. En plaine, il est parfois planté comme arbre d’ornement.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora