Aubépine épineuse ― Crataegus laevigata

Derrière son aspect épineux rebutant, l’aubépine recèle des vertus médicinales pour le système cardio-vasculaire, grâce à son action sur le myocarde.

Il existe deux espèces de cet arbrisseau, très voisines, mais cependant assez faciles à distinguer l’aubépine monogyne, à un style, (Cataegus monogyna) et l’aubépine épineuse (Crataegus oxyacantha). Généralement, l’aubépine devient un arbuste de belle taille.

Les feuilles sont plus ou moins lobées. Les sinus séparant les lobes sont plus prononcés chez l’aubépine monogyne que chez l’aubépine épineuse.

Les fleurs des deux espèces se distinguent par le nombre de styles : un pour l’aubépine monogyne, deux pour l’aubépine épineuse. Celle-ci fleurit environ deux semaines avant celle-là.

Les fruits, les « poires à Bon Dieu », de couleur rouge, ovoïdes, ont la taille d’un petit pois; ils contiennent un ou deux noyaux. On en extrait une substance, la cratégine, d’influence favorable sur le système circulatoire des personnes âgées.

Dans le canton de Fribourg, l’aubépine pousse dans les haies et dans les bosquets des endroits ensoleillés et riches en calcaire. On y rencontre surtout l’aubépine à un style. Un exemplaire remarquable (un arbre !) se trouve près du sanctuaire de Berlens.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora