Tilleul à petites feuilles ― Tilia cordata

Après la victoire des confédérés à Morat en 1476 un messager a apporté à Fribourg une branche de tilleul pour annoncer la victoire.

Son tronc est court et épais, sa couronne large et imposante. Il peut atteindre une hauteur de 30 m et un âge plusieurs fois séculaire.

Ses feuilles, longuement pétiolées, sont cordiformes et dentées. Nous remarquons à l’aisselle des nervures, sur la face inférieure, des petits poils roux.

Les fleurs. Ce tilleul fleurit tardivement, au début de juillet. Les fleurs exhalent alors un parfum presque enivrant, et les abeilles y trouvent une grande récolte de nectar. L’inflorescence est une cyme comprenant 5 à 11 fleurs hermaphrodites. Les petits bouquets sont portés par une aile membraneuse, appelée bractée.

Les fruits sont des carcérules, sorte de capsules ne renfermant d’ordinaire qu’une seule graine. En mûrissant, ces capsules brunissent et se couvrent d’un léger duvet. Elles portent une pointe fine à leur sommet. Leur paroi est mince et peut être écrasée entre les doigts.

Le bois de tilleul est de couleur crème ou légèrement rougeâtre. C’est un très bon bois de sculpture, utilisé aussi par le menuisier et le tourneur.

Dans le canton de Fribourg, cette espèce est assez fréquente à l’état naturel, par exemple sur les pentes humides et chaudes de la vallée de la Sarine. Ce tilleul est planté fréquemment sur les places et dans les allées.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora