Orme montagnard ― Ulmus glabra

L’orme montagnard est un arbre forestier qui supporte des températures hivernales très basses. Il est souvent utilisé pour la construction de charpentes.

Il possède un beau tronc, long et droit, surmonté d’une cime bien fournie.
Il atteint facilement 30 m de hauteur. Ses branches sont ramifiées en fourche.

Les feuilles d’orme ont la particularité d’être asymétriques; la nervure médiane sépare le limbe en deux parties de largeur inégale dont une forme oreillette sur le pétiole. La face supérieure est rugueuse comme du papier de verre.

Les fleurs de l’orme éclosent très tôt. Elles sont hermaphrodites, c’est à dire que les étamines et les pistils sont réunis dans la même fleur.

Les fruits de l’orme sont des samares: la graine est entourée d’une aile sèche et membraneuse.

Le bois de l’orme de montagne a un cœur brun et un aubier clair. Il est dur, difficile à fendre. On en fait des meubles de qualité, des moyeux, des jantes et des pilotis.

Dans le canton de Fribourg cet orme se rencontre facilement à l’état isolé. Il est assez fréquent dans la Broye. Un exemplaire remarquable domine le sommet de la route de la Glâne, près de Fribourg.

Remarque: L’orme champêtre (ormeau) et l’orme diffus sont plus rares chez nous.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora