Épicéa ― Picea abies

Appelé bois de résonance par les luthiers, son tronc est roux et ses cônes sont pendants, à la différence de ceux du sapin blanc.

Il peut atteindre une hauteur de 40 à 60 m. Son écorce, d’abord lisse et rougeâtre, prend plus tard un aspect gris brun et se détache en petites plaques.

Les aiguilles sont d’un vert brillant, quadrangulaires et piquantes; elles entourent les rameaux.

Les cônes sont pendants. L’arbre les produit en grand nombre tous les 3 ou 4 ans. Dans les années fertiles la floraison a lieu en avril-mai. Les fleurs mâles, jaunes, sont situées dans la partie médiane de la cime, alors que les femelles, de couleur rouge-violacée, se logent plutôt dans sa partie supérieure. Les graines, mûres au mois d’octobre, sont disséminées grâce à une aile. Les cônes vides tombent au courant de la deuxième année.

Le bois d’épicéa est tendre, clair et léger. On l’utilise en menuiserie et comme bois de construction. Il sert également à la fabrication de pâte à papier (cellulose).

L’habitat naturel se trouve dans les Préalpes où le sapin rouge peut pousser jusqu’à 1800 m. Sur le plateau nous le rencontrons souvent. Mais en monoculture il rend le sol acide et le dégrade.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora