Bouleau ― Betula pendula

Le bouleau blanc a de nombreuses vertus médicinales. Il était l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides, parfois appelé « arbre de la sagesse ».

Il est facilement reconnaissable à son écorce blanche et lisse qui s’exfolie en fines pellicules.

Les feuilles sont de forme losangée ou triangulaire. Dans leur jeunesse, elles sont glutineuses ; plus tard glabres.

Les fleurs s’ouvrent vers la fin du mois d’avril, peu après la foliaison. Les inflorescences femelles sont de petits chatons dressés sur les ramilles. Les mâles, jaune-rougeâtre et plus longs, pendent au bout des branchettes.

Les fruits. Les chatons femelles, une fois fécondés, grossissent et deviennent pendants à leur tour. Sous leurs écailles trilobées se cachent de petites graines munies de deux ailes.

Le bois de bouleau est élastique et résistant. On pourrait l’employer par exemple pour la fabrication de skis. C’est un combustible apprécié.

Habitat. Le bouleau blanc s’accommode de différents sols, pourvu qu’il ait de la lumière. Il se trouve à l’aise dans les sols frais.

Remarque : dans des stations très humides on peut trouver le bouleau pubescent, plus petit, à feuilles velues en dessous.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora