Sapin blanc ― Abies alba

Ses aiguilles peu piquantes dévoilent deux raies blanches sur leur face inférieure. Elles présentent une odeur d’agrumes.

Par sa silhouette conique, il ressemble, dans sa jeunesse, au sapin rouge. Avec l’âge, sa cime s’aplatit en nid de cigogne. Son écorce, de couleur grisâtre, contient souvent des poches de résine.

Les aiguilles, vernissées en vert foncé dessus, ornées de deux bandes claires en dessous ne piquent pas. Sur les branches latérales, elles sont disposées à la façon des dents d’un peigne.

Les cônes sont dressés comme des bougies. Les floraisons ont lieu tous les 2 à 6 ans. Les fleurs mâles sont alors groupées en chatons jaunâtres dans les aisselles des aiguilles, tandis que les fleurs femelles forment de petits cônes verdâtres, isolés. Les cônes arrivent à maturité en fin de septembre déjà ; puis ils se désagrègent ; leur axe seul reste sur la branche.

Le bois a une couleur blanc-crème ou légèrement rose. Il est tendre, léger et sans résine. On l’emploie surtout dans le bâtiment et comme bois de papier.

L’habitat. Le sapin blanc vit en altitude moyenne, en compagnie du hêtre et de l’épicéa. Dans la montagne, il peuple plutôt les versants nord et ne dépasse pas la limite de 1600m.

Plus d’informations

Fiche technique InfoFlora